Sylvain tesson - Dans les forets de Sibérie

, par  lio


Sylvain tesson - Dans les forets de Sibérie


Ce bouquin, sous ses allures de simple journal de mise au vert invite à une profonde introspection et à des réflexions sur soi, le monde et notre société. Au fil des semaines, de ses lectures, des ses errances intellectuelles et à travers la nature Russe – hostile rustre et glacé – il nous livre quelques perles d’acuité et de clairvoyance et toujours dans une prose admirablement léchée.


Walt Whitman dans « Feuilles d’herbe » :
« Je n’ai rien à voir avec ce système, pas même assez pour m’y opposer »


J’ai beaucoup aimé son analyse à propos des émeutes dans certains quartiers de la banlieue Parisienne il y a quelques année. Il écrit :


« ...il ne s’agit pas de révolution. Ces troubles...ne visent pas à renverser le monde bourgeois mais à y accéder. »
« Pourquoi brûle-t-on des voitures...? Pour critiquer les ravages de la technique et du marché sur les sociétés ou par dépit de ne pas posséder les plus belles et les plus grosses d’entre elles ? »


« ... ils accordaient un prix immense à la reconnaissance vestimentaire, cultivaient l’esprit de quartier, et le conformisme comportemental, aimaient les objets coûteux, développaient un souci maladif de l’apparence, croyaient à la loi des forts, ne nourrissaient pas beaucoup de curiosité pour l’autre et possédaient leurs codes de langage : les signes distinctifs de l’esprit bourgeois »


On y mesure aussi la distance abyssale, qui, maintenant, nous sépare de notre environnement de vie naturel !

Références :

Tesson Sylvain (2011). Dans les forets de Sibérie, collection « Blanche », Gallimard, 269 p., ISBN: 9782070129256, RIS, BibTeX.

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

Annonces

Brèves Toutes les brèves

  • Pierre Bourdieu

    La télévision a une sorte de monopole sur la formation des cerveaux d’une grande partie de la population. Or, en mettant l’accent sur les faits divers, en remplissant le temps avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques

  • Ernst Jünger

    Peut-être distinguera-t-on à la fin de ce siècle deux classes d’hommes bien distinctes, les uns formés par la télévision, les autres par la lecture.

  • George Orwell

    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice.

  • Paul Morand

    "Ailleurs" est un mot plus beau que "Demain"

  • Germaine Tillion

    « Il n’existe pas un peuple qui soit à l’abri d’un désastre moral collectif »

  • André Malraux

    Une civilisation me parait se définir à la fois par les questions qu’elle pose et par celles qu’elle ne pose pas.

  • Voltaire

    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent responsable

  • Proverbe Tchadien

    « La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l’on pense, mais à penser tout ce que l’on dit »